(IS / Indie soul)
Júníus Meyvant
À la première écoute, j’ai cru que c’était Curtis Mayfield
Júníus Meyvant est Islandais et ce n’est pas induit quand on écoute pour la première fois sa musique. On pense indubitablement aux piliers de la Motown, que ce soit au niveau des sections rythmiques, des cuivres, ou encore des choeurs. Tout l’intérêt de sa musique se trouve d’ailleurs dans sa qualité d’arrangeur. On passe alors de ce qu’aurait pu être une chanson folk intimiste à un résultat grandiose.